Zoom Peaux sèches

La totalité de la surface de l’épiderme est naturellement protégée par un film protecteur : le film hydrolipidique. Formé principalement d’eau (sueur) et de substances grasses (sébum), il joue un rôle fondamental dans l’équilibre cutané. Imperméable, il protège naturellement la peau des agressions extérieures et évite les pertes en eau. Si ce film est intact, la peau est belle et résistante.

Qu’est-ce qu’une peau sèche ?

La peau sèche se caractérise par une déficience continue du film hydrolipidique, due à une insuffisance de sécrétion sébacée : les glandes sébacées ne secrètent pas suffisamment de sébum.

Lorsque la couche supérieure de l’épiderme n’est pas équilibrée en lipides, elle ne peut plus jouer efficacement son rôle de barrière. La barrière lipidique étant altérée, la peau a tendance à se déshydrater (l’eau s’évapore), s’irriter, vieillir prématurément et à être plus vulnérable aux agressions extérieures.

Comment reconnaître une peau sèche ?

La peau sèche se définit avant tout par des sensations désagréables au niveau du visage et du corps, plus particulièrement après la douche ou le bain. 

Il faut savoir que les peaux sèches sont plus sensibles aux irritations, ce qui peut mener à l’apparition de maladies de peau telles que l’eczéma.

Cette typologie de peau se rencontre également plus fréquemment chez les personnes plus âgées, car avec l’âge, l’activité des glandes sébacées diminuent.

On distingue 3 types de peaux sèches :

Peau sèche : sécrétions sébacées insuffisantes, inconfort et tiraillements légers, faible desquamation.
Peau très sèche : sécrétions sébacées quasiment inexistantes, inconfort et tiraillements marqués, 
desquamation intense, fissures et gerçures.
Peau pré-atopique : peau rêche et rugueuse, irritations, présence de rougeurs, fissures... 

Peau sèche vs peau déshydratée ?

Si la sécheresse caractérise un type de peau, elle peut facilement être confondue avec la peau déshydratée qui est un état transitoire (tiraillement, inconfort, desquamation...). C’est un problème qui peut toucher tous les types de peaux et à tout âge. 

Remarque : une peau sèche est forcément déshydratée. Le film hydrolipidique, déficient en sébum, laisse s’évaporer l’eau.

Quelles sont les origines d’une peau sèche ?

L’origine des peaux sèches peut être variée. Cependant, elle est toujours due à un dérèglement du système hydrolipidique naturel cutané (eau-sébum), qui protège de la sécheresse.

La couche cornée (couche externe de l’épiderme) est composée de lipides qui maintiennent ensemble les cornéocytes. Ces lipides sont fondamentaux pour retenir l’eau dans la peau et se forment notamment dans les glandes sébacées.

Dans le cas d’une peau sèche, on observe un sous-approvisionnement en lipides, responsable d’une teneur en eau qui diminue tandis que le nombre de cellules cornées diminue. L’épiderme perd alors son élasticité, la peau devient sèche, rougit et peut démanger. Elle devient également perméable aux agressions extérieures, à la pollution, aux microbes, etc...

Suivant leurs origines, on peut constater 3 grandes types de sécheresse cutanée :

Les peaux sèches innées ou constitutionnelles (maladies génétiques) : hypertrophie de la couche cornée, desquamation exagérée .

Les peaux sèches constitutionnelles (dermatite atopique, eczéma) : couche cornée poreuse, évaporation excessive de l'eau à la surface + pénétration de molécules environnementales, inflammation cutanée permanente + démangeaisons.

Les peaux sèches naturelles ou acquises : entraînent un processus de vieillissement de la peau dues au vieillissement, au mode de vie, au froid... 

Les facteurs responsables de la sécheresse cutanée ?

Plusieurs facteurs contribuent à la sécheresse cutanée naturelle.

• Facteurs extrinsèques (détériorent la barrière lipidique naturelle de la peau) : 

Environnement

Conditions climatiques : froid, air sec, vent, pollution...
Variations saisonnières : changement de saison. 
Rayonnement UV : accélère le vieillissement cutané
Prédisposition à la sécheresse.

Hygiène

Lavages trop fréquents : l’eau chaude éliminent les lipides et déséquilibre le film hydrolipidique. 
Soins du visage inadaptés : il est essentiel d’utiliser des produits adaptés à la peau sèche et de ne pas utiliser des nettoyants trop agressifs. Le pH de la peau étant acide, les produits trop basiques détruisent le film hydrolipidique.

• Facteurs intrinsèques

Hérédité
La peau sèche est souvent une prédisposition génétique. Chaque personne possède un patrimoine génétique unique qui détermine notamment le niveau de lipides. Par exemple, les personnes à la peau claire sont plus sujettes à la sécheresse cutanée que les peux mates. De plus, les maladies cutanées (psoriasis, dermatite...) ont souvent un caractère héréditaire.

Problèmes hormonaux
Lorsque le taux de certaines hormones varient (adolescence, ménopause, grossesse...), cela peut bouleverser l’équilibre de la peau. A la ménopause, le taux d’oestrogènes diminue et la peau devient plus sèche. Les enfants ont également une peau plus sèche car ils ne produisent pas encore d’hormones sexuelles.

Âge
Avec les années, la peau devient naturellement plus sèche car l’activité des glandes sébacées diminue.

Alimentation
Pour remplir correctement son rôle, la peau doit recevoir des apports en nutriments, acides gras insaturés et vitamines. Une carence en un seul de ces éléments contribue au dessèchement cutané.

Si la peau est exposée fortement à un ou plusieurs de ces facteurs, sa fonction barrière sera perturbée et deviendra plus sensible.

Comment s’occuper d’une peau sèche ?

Le traitement de la peau sèche a pour but de normaliser l’état cutané, afin de donner à la peau ce dont elle a besoin de l’extérieur :

Composant hydratant : surgras, qui protège de la sécheresse, qui augmentera la teneur en eau de la peau. 
Substance hygroscopique (glycérol, sorbitol) : qui lie l’eau à la couche cornée.

Si une maladie de peau est déjà visible, il est indispensable de consulter un dermatologue. Seul le spécialiste pourra établir un diagnostic exact et mettre en place le protocole de soin adapté. 

Des objectifs ciblés

Les Laboratoires Phyt’s ont conçu une ligne complète de produits nourrissants, répondant de façon ciblée aux problématiques des peaux sèches :

Renforcer le film hydrolipidique

Restaurer l’équilibre en gras et en eau

Atténuer les sensations d’inconfort

Protéger la peau des agressions extérieures

Les huiles d’Argan et de Chanvre, les alliés précieux des peaux sèches

L’Huile d’Argan
Véritable joyau de la nature et secret des femmes berbères depuis la nuit des temps, l’Huile d’Argan est extraite des amandons de l’arganier, un arbre qui pousse principalement dans le Sud-Ouest du Maroc. 
Grâce à sa forte teneur en acides gras (Oméga 6 et 9) et en Vitamine E, l’huile d’argan regorge de propriétés nourrissantes. 
Avec plus de 80% d’acides gras insaturés, dont 47% d’acide oléique (Oméga 9, que l’on retrouve notamment dans le sébum) et 33% d’acide linoléique, elle régénère la peau, renforce le film hydrolipidique cutané, préserve son hydratation et aide à combattre les agressions extérieures (vent, froid...). Son taux élevé en Oméga 6 lui permet également de soulager les tiraillements et les irritations des peaux sèches, comme les gerçures ou les craquelures.
Par ailleurs, sa richesse en Vitamine E protège la peau des méfaits des radicaux libres et conserve ainsi la qualité des acides gras. 
Ses bienfaits apaisant et relipidant en font ainsi une huile idéale pour les peaux dénutries.

L’Huile de Chanvre 
L’Huile de Chanvre est considérée comme l’huile la plus nutritive de toutes les huiles. Issue des graines de chanvre et extrêmement riche en acides gras essentiels, antioxydants et vitamines, c’est une mine de trésor pour la beauté de la peau et une parfaite alliée des épidermes dénutris. 
Sa composition en acides linoléique et oléique, des acides gras naturellement présents dans les couches de l’épiderme, lui confère une parfaite assimilation par la peau pour une pénétration et une action optimale. 
Composée à 73% d’acides gras essentiels (Oméga 3 et 6), elle joue un rôle dans la fonction barrière de l’épiderme et contrôle la déperdition en eau. 
Outre ces propriétés nourrissantes et assouplissantes, l’Huile de Chanvre est aussi apaisante, car elle possède une action apaisante sur les irritations des peaux sèches grâce à l’acide gamma linolénique (AGL) qu’elle contient, précurseur de molécules anti-inflammatoires.

Les huiles d’Argan et de Chanvre agissent donc en synergie, grâce à leur composition spécifique très bénéfique pour la peau (AGE, AGL, Vitamine E,...) tant sur la barrière cutanée que sur les processus inflammatoires (irritations, démangeaisons...) souvent présents dans le cas des peaux sèches.

ARGAN + CHANVRE 
Actifs indispensables pour palier aux besoins des peaux sèches à très sèches. 

Publication issue d'un travail réalisé par les laboratoires Phyt's - Janvier 2018