Famille des Rosacées 
Gommier bleu de Tasmanie 
Arbre à la fièvre 
Parties distillées : feuilles  

Description 
Ce grand arbre, originaire d'Australie, atteint dans nos pays jusqu'à 35 m de hauteur. ll est acclimaté dans la plupart des régions chaudes et sèches du globe. 

Eucalyptus Globulus

L'écorce de son tronc blanchâtre s'exfolie en longs lambeaux. Ses feuilles, coriaces et persistantes, sont d'un beau vert glauque. Jeunes, elles sont courtes et larges, adultes elles sont recourbées en forme de faux. Les fleurs, en coupe garnie de nombreuses étamines naissent à l’aisselle des feuilles. Les fruits évoquent de petites urnes munies d'un couvercle. 

Toutes les parties vertes de la plante dégagent une puissante odeur balsamique. 

Son histoire 
Les aborigènes d’Australie utilisaient l’eucalyptus contre les infections et les fièvres. ll fut introduit en France en 1856.

On le considérait autrefois comme un fébrifuge très appréciable : c'est ainsi que Jules Verne constatait que la présence seule des eucalyptus dans une région "suffit à neutraliser les miasmes paludéens". 

En Espagne, on l'employait aussi contre la tuberculose pulmonaire. Ses propriétés désinfectantes le faisaient recommander, de plus, dans les affections purulentes de l’urètre et du vagin, les pertes blanches, voire les blennorragies.

On lui trouva aussi des propriétés hypoglycémiantes accentuées ; par son emploi, le taux de sucre dans les urines baisse de façon notable.

Ses principaux constituants 
Les feuilles renferment une essence aromatique riche en cinéole (ou eucalyptol) et contenant d’autres terpènes.

Eucalyptus Globulus

Ses propriétés thérapeutiques 
L’eucalyptus est surtout un puissant remède des maladies des voies respiratoires. Excellent antiseptique des bronches, il entre d'ailleurs dans nombre de sirops et suppositoires spécialisés en pharmacie.

On l'emploie dans les bronchites aiguës ou chroniques et, plus généralement, dans toutes les affections respiratoires (irritations de la gorge, des muqueuses nasales), les rhumes, les grippes et les maux de gorge. 

À la fois apéritif et digestif, il rend, de plus, de précieux services à des malades dont le système digestif est souvent perturbé par leurs ennuis respiratoires.

L’huile essentielle distillée des feuilles, diluée dans de l’huile d’amande, en frictions sur le corps, soulage les rhumatismes et les névralgies aussi bien que les maladies respiratoires.

Fumées en cigarettes, les feuilles sèches et broyées d’eucalyptus étaient un remède reconnu contre l'asthme.

Antiseptiques, les vapeurs d'eucalyptus sont mises à profit sous forme d inhalations contre les rhumes, les grippes, etc. 
Le saviez-vous ? 
Eucalyptus vient du grec eu, "bien", kaluptos, "caché", du fait des fleurs hermétiquement closes par les pétales fusionnés en un couvercle circulaire. 

Important : 
Les indications de soin présentées dans cet article ne sont pas des prescriptions médicales. Nous ne sommes pas médecin. Ce sont des informations issues de publications. Si vous souhaitez un traitement personnalisé à base d'huiles essentielles, nous vous invitons à consulter des spécialistes en aromathérapie.

Votre Huile Essentielle dans la boutique. Cliquez ici