cheveuPas de belle coiffure sans de beaux cheveux. 

Malheureusement, beaucoup de gens négligent totalement la beauté de leur chevelure. Les conséquences sont catastrophiques car c'est à l’allure des cheveux qu'on reconnaît l’état physique et psychique de quelqu'un. 
Pour leur conserver toute leur vigueur et leur santé, il faut d’abord se nourrir correctement. Les vitamines, les minéraux, et les oligo-éléments sont essentiels à la formation et à la structure du cheveux. 
Les carences en ce domaine se répercutent sur eux : ils prennent un aspect terne et sans éclat, ils ont peu de volume et sont cassants. Les chutes de cheveux elles aussi sont parfois liées à un déséquilibre alimentaire

Problèmes de Cheveux 
Le cheveu, une tige de corne souple, se compose à 90 % de protéines élastiques, la kératine, ainsi que de sels minéraux et d’eau. 
La partie vivante est la racine appelée follicule. C'est là que commence un entretien efficace car le cheveu ne dispose ni d'une enzyme ni d'un processus métabolique comme c’est le cas par exemple pour la peau.

coupe

Il ne peut être nourri que par la circulation sanguine. Les protides, les acides aminés, les minéraux, les oligo-éléments, les vitamines et divers acides gras insaturés passent dans la racine et participent à la constitution du cheveu grâce à une alimentation quotidienne équilibrée ou grâce à des compléments alimentaires. 

La partie extérieure visible du cheveu se compose de trois couches. 
Nous devons prendre particulièrement soin de la couche extérieure, la cuticule ! Ses cellules disposées comme des ardoises, constituées de corne, protègent le cheveu et doivent rester à plat. 
Si elles sont abîmées par des produits chimiques ou par une température trop élevée, le cheveu devient rugueux, terne, sec et sans éclat. 
Sous la cuticule se trouve la couche corticale qui donne au cheveu son élasticité, sa force et répartit les pigments mélaniques. 
La troisième couche, en profondeur la couche médullaire, cède ses substances nutritives à la couche corticale et à la cuticule. 

La graisse du cheveu, appelée sébum, participe au processus. Formée dans les glandes sébacées, elle est sécrétée au niveau de la racine. Le sébum fait en sorte que la couche extérieure constituée d'écailles se maintienne telle quelle, lisse et fermée, afin qu'elle ne se dessèche pas. Si les glandes produisent trop peu de sébum, le cheveu est sec et peut devenir cassant. 
La surproduction de sébum rend les cheveux gras, poisseux et lourds. Si vous avez les cheveux secs et le cuir chevelu gras (séborrhée), deux traitements distincts sont nécessaires. 
Une racine grasse a souvent une origine hormonale et doit être traitée par le gynécologue. 

Les problèmes de cheveux cassants et fourchus ne concernent pas seulement les cheveux longs. ll arrive aussi que les cheveux courts et secs soient fragilisés. 
Cela peut être dû à des shampoings trop fréquents, à l’influence des produits chimiques utilisés lors d'une décoloration, d'une teinture ou d'une permanente ou à l’action trop intense du soleil ou encore au fait que les racines ne sont pas suffisamment nourries. 

La chute des cheveux peut avoir de multiples causes : elle peut être génétique ou acquise, ou encore être la conséquence d'une maladie, d'un médicament ou d'un traitement médical. 
ll est alors important de se faire établir un diagnostic par un spécialiste. Dans les cas graves, adressez-vous à un dermatologue. 

Les Meilleurs Soins Capillaires 
Ne prenez pas n'importe quel shampoing car les soins capillaires commencent par le choix du shampoing adapté à votre type de cheveux. Prenez des produits neutres ou peu acides avec un pH situé entre 5 et 7. 
De cette façon, vous ne risquez pas de transformer la structure de la couche écailleuse. L'eau avec un pH supérieur à 7 suffit à décoller les écailles ! 

cheveu

Le pH des produits pour les permanentes, les décolorations et les teintures va de 8 à 11. 

En vous lavant les cheveux, respectez les règles suivantes : 

Enlevez d’abord la laque et les saletés avec une brosse douce. 
Lavez aussitôt le peigne et la brosse. 
Lisez attentivement les conseils d'utilisation de votre shampoing : le temps de pose varie d'un produit à l’autre. Prenez ces indications au sérieux. 
Changez plus souvent de shampoing pour apporter aux cheveux les principes actifs les plus divers possibles. 
Et n'oubliez pas : les bons shampoings lavent sans produire une montagne de mousse sur la tête. 
Lavez les cheveux à l’eau tiède en effectuant des cercles du bout des doigts. Insistez particulièrement à la naissance du cheveu pour éliminer les restes de crème et de maquillage. 
Rincez abondamment sans tirer : les cheveux mouillés cassent plus facilement. Pour les démêler il est recommandé de se servir d'un gros peigne.

soinLorsque vous utilisez un sèche-cheveu, maintenez-le à 12 cm du crâne pour éviter de soumettre la chevelure à une trop grande chaleur ou de l'emmêler.

Pour que la couche écailleuse des cheveux se referme, un dernier rinçage acide avec, par exemple, 1 cuil. à soupe de vinaigre de fruit ou le jus d'un demi-citron est recommandé.

Si vous avez les cheveux permanentés et fourchus, l'utilisation d'un baume démêlant est indispensable, sans quoi vous seriez obligé de trop tirer sur les cheveux au démêlage, ce qui risquerait de les casser.

Un massage du cuir chevelu est excellent, il stimule son irrigation et permet de mieux oxygéner et nourrir le follicule. 
Massez en allant vers le milieu de la tête sans trop appuyer. Évitez de frotter. 
Évidemment, l’emploi d'une lotion très nutritive pour les cheveux s'impose. Vous pouvez renforcer l’action mécanique du massage par voie interne avec une boisson aux algues. L'extrait aqueux de l’algue delesseria sanguinea est excellent pour la racine du cheveu, il active la croissance cellulaire. 

Après-shampoings, masques et bains aux huiles 
Selon le temps que vous voulez y consacrer et selon l'état de vos cheveux, vous avez le choix entre des après-shampoings simples aux plantes, des après-shampoings très actifs pour les cheveux fourchus et difficiles à coiffer (indispensables pour les cheveux soumis à des traitements chimiques et à l'usage fréquent de produits coiffants), le spray reconstituant qui protège de l’électricité statique et les bains chauds à l’huile (ne forcez pas les doses quand vous utilisez des huiles essentielles solubles dans l’eau ou des solvants, sans quoi vous seriez obligé de tirer sur les cheveux ou de passer un après-shampoings ensuite) 

ll existe aussi des mousses réparatrices pour les pointes fourchues : elles laissent sur le cheveu fraîchement lavé un film lissant microscopique. 
On obtient un résultat similaire avec un masque pour cheveux colorés ou permanentés : les substances pénètrent dans le cheveu et recouvrent les parties cassantes. 

Aujourd'hui, les chercheurs ont découvert des produits de grande qualité mais les cosmétiques naturels restent toujours aussi efficaces que du temps de nos grands-mères. 
Si vous avez les cheveux gras, vous pouvez utiliser un après-shampoings à la bière comme fixateur avant de poser vos rouleaux, prévoyez alors un quart de litre de bière blonde. 
De nombreux après-shampoings aux plantes sont bon marché et faciles à trouver y compris ceux à base de henné, la plante la plus connue de toutes.
Grace à elle, les cheveux bruns prennent une teinte chaude et des reflets roux, les cheveux châtains une couleur rousse flamboyante. 

En revanche, le henné ne convient pas vraiment aux cheveux blancs, blonds ou décolorés. De toule façon, il vaut mieux faire un test avant emploi et regarder les indications données par le fabricant.

Tous nos produits pour prendre soin de vos cheveux 

(Source : "Le Bien-Etre" - Mireille Jochum-Guillou - Werner Waldman - Editions Dumont Monte)